Category: Arts & Bibliothèque

Hokusai

20150628_184802

Vous connaissez peut-être cet artiste japonais fascinant. Il a vécu entre la fin du 18ème siècle et le début du 19ème siècle (1760-1849), période pendant laquelle les chinoiseries et la culture nippone peu après, étaient à la mode.

L’heure était à l’orientalisme et l’on collectionnait de tout, du kimono à l’estampe. On pouvait les trouver rue Rivoli ou encore dans le 9ème chez Siegfried Bing. C’est dans cet engouement pour l’envoûtant exotisme que l’art d’Hokusai arriva en 1878, à l’exposition universelle.

Les estampes sont des impressions sur feuilles obtenues à partir de gravures sur bois ou métal. Elles se nommaient « ukiyo-e » traduit par « image du monde flottant ». Il y a l’artiste qui va réaliser le dessin, le graveur et l’imprimeur qui vont travailler de pair pour réaliser le produit final.

Finalement c’est un art très méticuleux et technique. Mais le résultat est sublime. J’aime me perdre dans les paysages poétiques des estampes d’Hokusai.

Je conseille ce livre magnifique qui s’appelle Hokusai aux éditions Larousse. Vous y trouverez ses plus beaux ouvrages et des petites notes sur sa vie et les techniques utilisées.

Les livres de Chantal Thomass

20150608_110608

Chantal Thomass est une référence dans le monde la lingerie. Elle a un style bien à elle, féminin et poudré; Et ça doit être une des seules créatrices qui est et reste accessible à tous. Aujourd’hui je vous propose deux idées lecture, pour vous plonger au coeur de son univers.

Le premier : Histoire de la lingerie aux éditions Perrin. Comme l’indique le titre, c’est l’histoire de la lingerie et son évolution, du Moyen Age à nos jours. Ce livre raconte aussi la séduction, la pudeur, l’érotisme…. l’intime en quelques sortes. A picorer sans modération.

Le deuxième : Trouvez votre style aux éditions Flammarion. C’est un petit guide de conseils vestimentaires avec cette touche d’humour et de simplicité qui caractérise bien Chantal Thomass. Par exemple, quand vous achetez une parure de lingerie, il vaut mieux prendre deux bas car ils s’usent plus vite et l’on peut aussi avoir le bas séduction et le bas confort 😉

Nb : n’hésitez pas à faire le plein de culotte en coton, c’est plus confortable avec la chaleur de l’été. Gardez vos dentelles pour le soir 😉

Histoire des femmes

Histoire des femmes

Récemment, j’ai reçu un bouquin appelé « la plus belle histoire des femmes ». Tout de suite, le titre m’a plus, car pur ceux qui ne me connaissent pas, la femme et l’histoire des femmes me fascinent.

 Ce livre a été écrit par Nicole Bacharan (historienne et politologue) et est divisé en 3 interviews.

Dans la première partie, il y a l’interview de Françoise Héritier, qui est anthropologue et ethnologue. Vous y trouverez, si vous le lisez, les conditions de la femmes, des sociétés primitives aux origines du monde occidental. Par conditions, j’entends le rapport masculin/féminin. « partout, de tout temps et en tout lieu, le masculin est considéré comme supérieur au féminin » Françoise Héritier appelle ça « la valence différentielle des sexes ». D’où provient-elle? des différences anatomiques, des aléas de la répartitions des tâches et… du privilège exorbitant d’enfanter. Et pour que la femme fassent des fils sans broncher, il ne faut pas qu’elle sache; c’est-à-dire, pas de savoir. 

Dans la seconde partie, c’est Michelle Perrot (historiene spécialisée dans l’histoire des femmes) qui parle. Elle décrit les étapes de la vie d’une femme selon les différentes époques; de son état de bébé, de petite fille, d’adolescente et de femme. Adolescente, la jeune fille avait le choix d’aller soit au couvent, soit d’être mariée et d’enfante si elle était jolie. Dan cette interview, on y apprend que les femmes rêvent d’amour et qu’elles seront à l’origine des changements. Grâce au développement de la culture urbaine, se créer une sorte de mixité. On y découvre aussi les femmes et le travail et surtout les femmes et les études, la contraception, le droit de vote, et ça c’est révolutionnaire.

Dans la troisième et dernière partie, Sylviane Agacinski, philosophe, traite de l’évolution vers un monde mixte, la place des femmes dans la société d’aujourd’hui et la définition très intéressante du couple . 

Vous l’aurez compris, ce livre est un petit bijou!

MODIGLIANI

Modigliani

Photo 1 : Nu féminin assis (1913-1915) MODIGLIANI

Pour Noël, j’ai reçu ce nu du sculpteur et peintre italien Modigliani. (C’est une reproduction) Il est arrivé en1906 à Montmartre où sont talent fut immédiatement reconnu par les avant-gardistes européens. Vers 1910, il découvre l’art nègre et cambodgien; d’où ses sculptures aux yeux en amandes, aux petites bouches, nez allongés et courbes volupteuses.

Il meurt en 1920 d’une méningite tuberculeuse.

 Si vous êtes amateurs de nus, il a aussi peint une série de 30 tableaux dont le plus célèbre est Nu couché : 

Rêves de soie : les dessous de la lingerie

Rêve de soie

Récemment, j’ai fait l’acquisition de ce livre charmant et intéressant écrit par Gil de Bizemont & Corinne Robinson. Il porte en fait sur la création et la fabrication de la lingerie; autrement dit, sur tout ce que vous ne savez pas à son propos.

Vous trouverez dans la rubrique « Fabrication de la lingerie » une synthèse des différents chapitres.

 Quand on achète de la lingerie ailleurs que chez undiz, on la paie un certain prix, relativement élevé. Mais on ne sait pas pourquoi c’est cher. On se dit : ahahahaha nan mais si c’est cher c’est parce qu’on paie la marque!
 Et bien non. C’est dû au fait que 90 intervenants se succèdent avant de mettre l’ensemble en vente. C’est de loin l’art le plus technique et le plus précis de l’habillement.
 Un jour, quand j’étais plus jeune, j’ai acheté un soutien-gorge chez H&M; environ 1 mois/1mois et demis après, les baleines partaient en sucette et le tissu était abîmé. En revenant, j’ai acheté un ensemble chez Passionata; la lingerie n’a jamais bougée. 8 ans plus tard, je l’ai ressortie du placard; elle pourrait presque paraître neuve ^^