Salon International de la Lingerie Paris Janvier 2015

SIL15

Ce week-end là, je suis allée au Salon international de la lingerie pour la première fois de ma vie. Depuis le temps que j’en rêvais, c’est chose faite 😉  Si vous pensiez que le Salon grouillait de monde comme Versailles jadis, vous vous trompez. Certes il y avait du monde, mais la circulation était fluide et il était impossible de se bousculer. La question, pour un événement de cette taille, est: pourquoi? Et bien parce que c’est un Salon surtout réservé au professionnels. Vous y croiserez donc principalement les Maisons de lingerie et les revendeurs.

Nous avons aperçu Chantal Thomass, en chair et en os…Malheureusement, je n’ai pas osé lui demandé un autographe :S mais j’ai bon espoir qu’un jour je pourrai lui parler et vendre sa lingerie. Si vous pensiez aussi qu’au Salon les gens peuvent tout voir et toucher les sous-vêtements, vous vous mettez encore une fois le doigt dans l’œil. Par exemple, je n’ai absolument rien pu voir de la collection de Chantal Thomass ou Passionata.

1- les stands des grandes marques (Chantal, Simone Pérèle, Aubade, Cadolle, passionata…) sont fermés au zyeutage voir même presque emmurés.
2- c’est seulement si vous avez un rendez-vous avec un commercial que vous pouvez y entrer, toucher les ensembles et voir un mini défilé.


Néanmoins, nous avons pu profiter de ce Salon, voir beaucoup, donner des cartes de visite et en prendre et avoir de très belles surprises

 Satinbox qui fait des boîtes de rangement pour lingerie adaptées aux meubles Ikea (très bonne stratégie) et qui bientôt va développer une gamme de boîtes à offrir. Ce seront des boîtes cadeaux pour les entreprises. Ainsi, si un client ou une cliente souhaite faire un cadeau, il pourra opter pour la boîte en satin et molletonnée.


Luna Veneziana (une entreprise italienne) qui fabrique des masques ou loups de Venise et des accessoires coquins. Certains sont sertis de diamants Swarovski.


Le rendez-vous avec la marque Millesia (les ensembles sont doublés en coton) et le distributeur Lovely Planet pour la maque Shunga, ont été très fructueux. Vous devriez les voir bientôt disponible sur l’e-boutique.


En conclusion , ce fût une très belle matinée et une expérience à renouveler l’année prochaine

(Et pour toutes celles qui complexent sur leurs formes, sachez que les mannequins ont elles aussi des formes, en réalité.

les photos des magazines sont entièrement retouchées.)


 

 

Comments (0)

Leave a comment